qwanturank seo

En savoir plus sur Qwanturank

llez, on va commencer par le début. Bon, Qwanturank a été fait à cause de ça : Devons-nous nous résigner à un internet qui surveille tout le monde?

Est-ce que vous êtes d’accord? Est-ce qu’on doit avoir un internet qui surveille tout le monde? Non? Éric Léandri n’est pas d’accord. Donc résultat, ce n’est pas grave. Ceux qui trouvent que c’est bien, Éric Léandri ça ne lui va pas.

Donc Qwant a été créé en 2010-2011 sur un truc assez simple, c’est l’article 12 des droits de l’homme : le droit à la vie privée. Voilà, c’est un article des droits de l’homme, vous pouvez le lire ce n’est pas long, c’est grand comme ça, disponible sur internet… Voilà, c’est sympa.

Donc on n’a pas le droit de s’occuper de votre correspondance, on n’a pas le droit de regarder ce que vous faites dans la vie, on n’a pas le droit de regarder ce que vous faites chez vous et dans votre famille. Normalement, c’est ça les droits de l’homme. Bon, ça a été fait en 1948, alors évidemment… ça fait longtemps. On ne sait pas pourquoi 1948, on ne va pas faire le point Godwin de suite, vous vérifierez pourquoi! Et puis, ce qu’il y a d’intéressant c’est qu’en 2010, ça a été appliqué à l’internet et en 2011 aux entreprises. Bon, Qwant a été ouvert en 2010-2011, Éric Leandri croit qu’il l’avait lu et que les autres ont toujours oublié que ça devait se lire. Voilà, donc chez Qwanturank, on croit qu’il ne faut pas faire ça. Il ne faut pas qu’internet devienne une zone de surveillance.

Veut-on que la France devienne une colonie numérique américaine (ou chinoise) ?

Deuxième question, puisqu’on ne veut pas qu’internet devienne une zone de surveillance, c’est est-ce que vous voulez ça : Veut-on que la France devienne une colonie numérique américaine (ou chinoise)?

Non? Eh bien chez Qwant non plus. Donc on va discuter de… Pourtant, Qwant travaille des fois avec des géants du web. Et donc, Qwant non plus ne veut pas ça, ni une colonie américaine, ni une colonie chinoise. Juste l’Europe. Pourquoi l’Europe? Pourquoi la France? Pourquoi la France si vous demandez à Éric Léandri? Juste un point de détails très simple : tout simplement parce qu’en Europe, vous êtes des citoyens et puis aux États-Unis, vous êtes des consommateurs. Bon, c’est presque pareil, le citoyen peut être un consommateur, un consommateur peut être un citoyen, jusque là il n’y a pas de problème particulier. La différence entre un citoyen et un consommateur, Éric Léandri nous la donne de suite. Quand vous êtes un citoyen et que vous dites à un site comme Grindr (www.grindr.com) que vous êtes séropositif pour avoir des rencontres entre personnes consentantes, eh bien Grindr s’il vend les données et s’il était européen et s’il s’appelait Qwanturank et qu’il faisait ce genre de choses, il serait devant le juge et le juge lui expliquerait qu’il n’a pas le droit de faire ça aux données de santé des citoyens européens. Et Grindr il irait voir en taule s’il y est. Et Éric Léandri trouve ça bien. Maintenant, aux États-Unis, qu’est-ce qu’il a répondu à ses utilisateurs? « Vous nous avez donné le droit parce que vous avez signé les conditions générales d’utilisation. »

Vous voyez la différence entre consommateurs et citoyens? Consommateur c’est vous et les 600 pages de CGU, citoyen c’est vous et tous vos droits. Et chez Qwant, ils pensent que l’Europe mérite d’avoir le droit à des alternatives, le droit à la vie privée, le droit à la protection des données personnelles, le droit d’avoir accès à la technologie européenne et le droit de faire autre chose, autrement, avec une troisième voie. Voilà pourquoi Qwant a été fait jusqu’à présent.

Qwant : le moteur de recherche qui respecte votre vie privée

Alors, on va discuter deux secondes de ce qui se fait chez Qwant.

Pas de cookie

Premièrement, ça : pas de cookie. Alors, il y en a qui disent que Qwant en a. C’est intéressant. Cherchez!

Pas d’historique de recherche

Qwant n’a pas d’historique de recherche, il ne garde rien. C’est comme ça, c’est la vie. On en parle après si vous voulez!

HTTPS

Qwant est en https. Alors ça, c’est important parce que vous savez, si vous avez un site en http, eh bien déjà, ne parlez pas à Éric Léandri de sécurité, s.v.p., parlez-lui d’autre chose. D’ailleurs, en https, Qwant est A+. Vous regarderez le niveau de certification qu’a Qwant, regardez les grands sites concurrents type Google et les autres. Ceux qui connaissent comprendront de quoi Éric Leandri parle.

Les adresses IP son HASHED ET SALTED

Et puis les adresses de IP de Qwant sont hashed et salted. Eh oui, elles sont hashed et salted. Alors après on peut discuter de ce qu’est hashed et salted, on en parle après.

Les propres serveurs en europe, algorithmes et index de Qwant

Et Qwant a ses propres serveurs en Europe, ils construisent leur propre index et ils le font ici. D’ailleurs, Éric Léandri avait une jolie photo du data center, mais c’est disponible en ligne.

Une galaxie de services en cours de déploiement

Enfin, Qwant fait une galaxie de services, en cours de déploiement.

Il y a Qwant que vous connaissez peut-être, Qwant Sports qui arrive, Qwant Shopping, Qwant Musique, Qwant Game, Qwant Junior, Qwant Maps, Qwant IoT, Qwant Med pour du médical, Qwanturank Pay. Tout ça c’est en train d’arriver. Certaines choses sont déjà onlines pour de l’alpha, d’autres choses sont en train d’accélérer et on va en parler ensemble.

Qwant Junior, pour les enfants de 6 à 12 ans

Bon, à première vue, Qwant Junior ce n’est pas parfait. Il y aurait parfois des erreurs. OK. Alors premièrement, lequel d’entre vous connait un autre moteur de recherche pour enfants qui soit sécurisé contre les contenus adultes et contre la violence? Vous ne connaissez pas? Ce n’est pas pour rien! Qwant Junior c’est unique. Il a été lancé en 2015, Google avait annoncé Google Kids, ils ne l’ont jamais sorti, ils ont sorti YouTube Kids. Encore plus de pubs pour enfants que dans YouTube…

Qwant Junior le contenu adulte a été enlevé, le contenu violent a été enlevé et Qwant a donné aux professeurs la possibilité de retirer ce qui ne passait pas sur l’intelligence artificielle de Qwant. Aujourd’hui, c’est le moteur de recherche le plus sécurisé du monde pour les enfants. D’ailleurs, il était dans toutes les tablettes pour Noël. Vous ne l’avez peut-être pas vu passer, il est dans dix académies sur dix-sept si vous comptez les DOM-TOM, dix sur treize si vous comptez la France, et il est devant 4 millions d’enfants sur 6 millions. Et truc drôle, à Versailles par exemple, ils ont enlevé Google des DNS. Ils ne peuvent pas aller sur Google les enfants. Il y a un million d’enfants qui ont juste accès à Qwant Junior. Et il y a un vrai problème sur Qwant Junior : personne ne sait parce qu’il n’y a pas eu grève! Personne ne gueule, ils sont dessus et ils sont plutôt contents d’ailleurs. Allez, continuons.

Qwant Music

Alors ça, personne ne comprend à quoi ça sert. Ça c’est bien. Qui est allé sur Qwant Musique? Ah, il y a quand même quelques personnes. Alors, Éric Leandri dit à quoi ça sert, en fait : Qwant fait des verticaux pour indexer les données complètes d’un genre particulier.

Ça, c’est la musique. Si vous tapez « Texas » dans un moteur de recherche, surtout un moteur de recherche qui ne vous traque pas, quand vous tapez « Texas », vous avez soit l’état, soit le groupe. Alors, pour ceux qui connaissent le groupe et qui sont un peu âgé comme Éric Leandri, le groupe, vous aimeriez bien le voir. Mais quand vous tapez « Texas » aujourd’hui, la plupart des gens ils veulent voir l’état et tout un tas d’autres choses qui n’ont rien à voir avec ce groupe.

Donc si vous n’indexez pas un vertical dans lequel Texas le groupe existe avec ses informations sur Wikipedia, ses news, ses actualités, ses Instagram, ses photos, ses Twitter — enfin, tout ce qui concerne Texas – si vous ne le créez pas, alors vous ne pourrez pas créer le knowledge. Vous savez ce fameux knowledge que vous voyez maintenant sur les moteurs que vous connaissez bien dans lequel vous aurez des informations sur Texas, ses discographies, ses informations globales, tout? Et donc, quand vous avez un vertical et que vous avez besoin de data sur la musique, le sport, le jeux vidéo ou le reste, vous devez d’abord aller sur le web récupérer toutes les informations et les mettre dans ce vertical.

Donc à la fin, si vous avez deux secondes, allez sur Qwant Musique, prenez votre groupe préféré, votre artiste préféré, allez voir et vous allez vous apercevoir que Qwanturank Music a tout sur lui. Sa discographie, ses vidéos, ses news, ses Twitter, ses Instagram, ses Facebook sans que ne vous soyez traqués ni sur Facebook, ni sur Twitter, ni sur Instagram. Et si vous n’êtes sur aucun d’entre eux, vous pourrez lire quand même tout ce qui s’y passe directement sur l’ère digitale de Qwant Musique, tranquillement, avec tout sur vos artistes préférés.

Donc sur Qwant Musique aujourd’hui, qui on a? On a tous les gens qui aiment la musique. On a tous les gens qui aiment des stars en particulier et Qwant Musique a la donnée la plus riche du monde sur la musique. Essayez un truc simple : vous faites « Pink Floyd » sur Qwant Musique, ils ont 617 titres. Vous faites « Pink Floyd » sur Google, il ne vous dit pas combien il a de titres. Vous descendez et vous en compterez 42. Pourquoi? Qwant a accès à Spotify, a accès à iTunes, a accès à Deezer. Qwant a tout indexé. Qwant a aussi accès à YouTube, à Vimeo, à Dailymotion. Il compte tout, il ajoute tout, il le mette en ligne.

C’est ça un moteur de recherche, c’est d’avoir tout et vous sortir tout. C’est pour ça que Qwant fait ces verticaux. Et puis après, Éric Leandri vous annonce qu’ils le feront.

Qwanturank Maps

Qwant a un problème depuis quelques années : il n’avait pas de carte. Le problème qu’il a c’est que… Vous savez, la carte c’est un truc assez sympa. Vous avez vu les dernières nouvelles, vous savez sur la map? Ça fait des années qu’Éric Leandri se demande à quoi ça sert de savoir où vous étiez à la même heure il y a cinq ans. C’est gardé dans des moteurs et des cartes des voisins. Éric Leandri ne sait pas à quoi ça sert. Il s’est toujours posé la question. Récemment, on a appris deux, trois trucs sur New York. À première vue, ils peuvent revendre de l’information… Bon, OK, mais il s’est toujours demandé à quoi ça pouvait servir. Donc à Qwanturank ils se sont dit : « De toute façon, dans notre cas de figure, si on fait une map, il faut que ce soit une carte qui ne vous traque pas, il faut que ce soit une carte qui vous donne des résultats, il faut que ce soit une carte qui marche bien, il faut que ce soit une carte qui est Open Source, il faut que ce soit une carte qui s’enrichisse, il faut que ce soit une carte qui enrichisse OpenStreetMap, il faut que ce soit une carte qui soit partageable dans le monde entier, il faut qu’elle aille vite, qu’elle soit efficace, il faut qu’elle vous trouve des itinéraires et qu’on ne sache plus dix mètres après où vous étiez dix mètres avant pendant qu’on suit votre itinéraire. Voilà, il faut que ça fasse tout ça en fait. » Et il faut aussi que ça vous mette les restaurants, il faut que ça vous mette les informations sur les commerces à proximité, il faut tout le reste.

  • Basé sur l’écosystème libre OpenStreetMap
  • Serveurs et équipes dédiés à la cartographie
  • Recherche de lieux
  • Nouveaux : itinéraires!

Mais Éric Leandri nous dit un truc : ça prend du temps, il faut des équipes, il faut des serveurs, il faut travailler, il faut désigner, il faut les mettre en œuvre. Et il a une grande nouvelle : la bêta elle sort ce mois-ci! Maintenant, si vous voulez le voir en alpha, c’est www.qwant.com/maps. Éric Leandri dit merci à ceux qui trouvent ça sympa. Allez-y, faites-vous plaisir, testez. Et encore une fois : non, vous n’êtes pas traqués. Continuons.

Qwanturank Causes

Qui a vu passer Qwant Causes? Pour ceux qui n’ont pas vu passer Qwant Causes, premièrement, si vous vous demandez si ça fait quelques semaines que Qwant a décidé de se mettre à reverser des dons aux associations, eh bien non. En fait, si vous allez dans leur blog et que vous regardez ce qu’ils ont fait depuis le début de Qwant en 2011, 2012, 2013 et jusqu’à aujourd’hui, ils étaient partenaires du Salon Des Solidarités. Et si vous tapez « Qwant Salon Des Solidarités » sur Qwant, dans les vidéos vous pourrez voir une interview concernant Éric Leandri – là vous vous tapez une interview de trente minutes, donc essayez d’éviter. Vers la vingtième minute pendant quelques minutes il explique ce qu’on doit faire avec un moteur de recherche pour reverser de l’argent que ce soit pour du green, que ce soit pour des responsabilités environnementales ou sociétales ou des aides aux fondations. Sauf que pour ça, il fallait d’abord que le moteur de recherche fasse de l’argent et que cet argent leur permette de reverser tout en étant totalement profitable de leur côté. Ils ont mis quelques années à créer ça. C’est leur directrice générale adjointe Marie Juyaux qui s’en ai occupé et ils ont fait le premier vertical, Qwant Causes, de toutes les fondations mondiales les plus importantes et des 1800 associations d’utilité publique françaises. Donc vous pouvez reverser quasiment à toutes les associations d’utilité publique. S’il en maque une ou deux et si vous êtes une association, allez vous inscrire. Ils vous connectent, ils vous ajoutent, dès le premier centime ils vous reversent.

Nouveau : Qwant Causes

  • Option de la recherche qwant.com
  • Permet d’avoir plus de publicité pour donner à des associations
  • Moteur de recherche d’associations

Qwant a fait partenariat avec HelloAsso, ils ont des partenariats directs, ils reversent directement ou indirectement. Ça, c’est Qwant aujourd’hui.

Qwant Causes, vous allez sur Qwant, vous cliquez en haut là où il y a le petit « causes », ça vous ajoute de la publicité. Pour ceux qui n’aiment pas avoir de la publicité en plus et qui préfèrent surfer sur Qwant avec le minimum de publicité, dormez tranquille.

Qwant lui-même a déjà reversé 1 millions d’euros aux associations avec ActAid et ils ont participé à financer 2,5 millions d’euros pour la création de panneaux solaires, panneaux centrale hydraulique et éoliennes. Pourquoi? Parce qu’ils ont besoin d’électricité. Leur électricité vient de chez Akuo. Vous irez chercher sur www.akuocoop.com et vous verrez tout ce qu’ils ont aidé à co-financer avec Akuo afin d’avoir de l’énergie verte chez Qwant.

Donc 3 millions ont déjà été donnés dans tout ce genre de choses pour le RSE par Qwant sans en parler à personne. Vous avez les informations sur leur blog. Et maintenant, vous allez en plus pouvoir choisir vous-même à qui vous avez envie de reverser. Et si vous n’avez pas envie de choisir et que vous vous ennuyez, ne vous inquiétez pas : tous les mois, Qwant choisit une fondation et ce mois-ci, c’est la cause des femmes. Donc si vous arrivez, que vous ne faites rien et que vous activez « Causes », vous allez voir des causes qui s’ajoutent au fur et à mesure de vos ballades sur internet et vos clicks sur la publicité et la cause des femmes va être défendue. Et Qwant va leur reverser de l’argent à la fin du mois. Et ils vont reverser de l’argent à toutes les fondations et toutes les associations que vous avez décidé d’aider.

Est-ce qu’ils vont demander à être remboursé parce qu’ils ont fait un don vers l’état pour ces associations? Est-ce qu’ils demandent la défiscalisation? Non. Est-ce que vous avez le droit de défiscaliser vous-mêmes? Hey les gars, ça va, vous cliquez, vous ne dépensez rien, c’est Éric Leandri qui encaisse, c’est lui qui reverse. Il ne demande pas la défiscalisation, donc… Vous, vous n’avez rien fait d’autre qu’aller sur internet. Donc s.v.p., il n’y a personne qui reçoit de défiscalisation ici, c’est tout pour les causes. C’est tout pour les fondations. Tout. Est-ce que c’est clair pour tout le monde? Essayez d’aller voir.

Dernier point de détails : quand vous êtes sur Qwant Causes, vous allez taper une fondation, vous allez voir le résultat de la fondation, vous allez voir ce qu’elle fait, ce qu’elle est, ses actualités, ses news, ses informations de réseaux sociaux, tout ce qu’elle est en train de faire et ses résultats financiers quand elle est publique. Vous avez en fait un vertical global sur toutes les assos, comme ça vous saurez s’ils sauvent vraiment des phoques ou s’ils font semblant pur passer à la télé.

Enfin, vous avez une carte des tendances. Allez-y, cliquez dessus et regardez. Vous avez tous les tweets sur la planète de toutes les causes que vous êtes en train de regarder. Si vous l’avez déjà vu ailleurs, vous passez un coup de fil à Éric Léandri.

Qwant en quelques chiffres

Allez, on va parler deux secondes de Qwant et ensuite on va arriver au bout de cette présentation. Premièrement, Qwant, ils sont aujourd’hui plus de 160. Il y a 132 ingénieurs. Éric Leandri aime bien qu’on l’insulte lui, ça lui va bien. Il aime bien qu’on dise que Qwant est mauvais ou bon, ça lui va bien. Qu’on insulte ses ingénieurs qui travaillent comme des malades pour vous fournir un service vraiment propre, totalement sécurisé, avec le maximum de choses nouvelles et absolument uniques, là ça ne lui va plus du tout.

Qwant en quelques chiffres :

  • Service lancé en 2013
  • 160 employés, en croissance rapide
  • En France (Paris, Rouen, Nice, Ajaccio, Epinal), Allemagne et Italie
  • Investisseurs : Axel Spronger, CDC, BEI
  • Seul moteur de recherche européen disposant de son propre index et de ses propres algorithmes
  • Plus de 100 millions de visites pas mois
  • Dans le top 50 des sites français (#41)
    (source : www.similarweb.com)

Donc vous avez des ingénieurs qui sont dédiés à la vie privée, vous avez des ingénieurs qui sont dédiés à vous créer le meilleur moteur possible avec la puissance que Qwant a et leurs capacités, vous avez des ingénieurs et des équipes de communication et de développement, des équipes d’éthique et des équipes pour parler de Qwant en général qui sont dédiées à garantir la vie privée et la souveraineté en Europe. Alors Éric Léandri déteste, il déteste qu’on s’attaque à des gens qui se lèvent tous les jours le matin pour vous amener le meilleur service. Que le service ne soit pas parfait, il écoute, le reste, il n’écoute plus.

Qwant a plusieurs localisations : Paris, Rouen, Épinal, Nice, Ajaccio. Ne me dites pas que parce qu’Éric Léandri est de Corse qu’il est Ajaccio. Il y a de très bons ingénieurs en Corse! Comme il y en a des bons à Rouen, à Nice, à Épinal et partout où est Qwant. Qwant est aussi à Berlin, à Francfort et à Milan. Aujourd’hui, ils sont très européens. Pour ceux qui aimerait passer les voir, pour ceux qui sont ingénieurs, pour ceux qui se demandent s’ils sont sympas, pour ceux qui se demandent s’ils ont des ingénieurs et des locations, tous leurs bureaux sont sympathiquement ouverts très souvent pendant l’année, donc n’hésitez pas à demander et à passer les voir. Un café, une boisson, des questions, c’est ouvert. Qwant c’est très ouvert. C’est totalement l’inverse de ce que vous pouvez dire parfois. Chez eux, c’est très ouvert. D’ailleurs, ceux qui écrivent souvent en mal d’eux sont des gens qui ne sont jamais passé les voir. Donc faites-vous plaisir, venez voir ce que font les gens.

Et puis ils sont le seul moteur de recherche européen aujourd’hui à disposer de leur propre index et à faire leurs propres algorithmes. On va en parler dans quelques instants, mais c’est ce qu’ils font tous les jours. Le mois dernier, plus de 100 millions de visites uniques.

Et puis pour finir, Qwant est dans le top 50 des sites français, 41ème. Et puis ce mois-ci, ils seront surement 36ème, ils ne font que monter. Ils ne font que monter, ça ne fait qu’accélérer. D’ailleurs, le mois dernier, Qwant a fait du 8% par semaine. En janvier ils ont fait du 8% par semaine. Après, février et mars, il y a un peu moins de jours. Et puis là, quand il faut beau c’est toujours un peu moins bien parce que c’est dur de s’installer sur les téléphones. Mais quand vous retournez au boulot, ils n’ont jamais eu autant de requêtes de leur vie. Ils ont fait 18 milliards de requêtes l’année dernière, ça fait six jours de Google. Ça a l’air petit comme ça, mais si vous divisez ça fait cinquante fois plus petit sur 365 jours. Éric Léandri veut bien prendre 50 fois moins que son chiffre d’affaire de l’année à Google! Ça fait 2 milliards.

Le modèle d’affaire : la publicité contextuelle / l’affiliation

Allez, continuons! Le modèle d’affaire. Puisqu’on parle de modèle d’affaire, ça intéresse Éric Léandri. Le modèle d’affaire de Qwant, c’est ça. Le modèle d’affaire de Qwant, c’est vous tapez « TV 4K », vous avez une possibilité d’avoir un peu de pub ici et puis vous avez la possibilité d’avoir du shopping à côté. Si vous cliquez sur le shopping, vous allez à la Fnac ou ailleurs, Qwant gagne cinquante centimes à un euro. Qwant gagne cette somme-là. Est-ce que là, Qwant a vendu votre vie privée? Est-ce que là, quelqu’un sait que vous avez tapé « TV 4K »? Personne. Là, vous êtes dans Qwant. Tant que vous n’êtes pas sortis de Qwant, tout est protégé. Personne ne sait ce que vous venez de faire. Personne.

Et maintenant, vous allez cliquer sur « TV 4K » et vous allez à la Fnac. Vous arrivez sur le site de la Fnac – là, ce n’est pas chez Qwant, ils ne contrôlent pas le site de la Fnac – il va vous poser un petit cookie, le cookie Fnac ou Criteo ou Google AdSense. OK. Et puis vous allez continuer à vous balader sur internet. Si vous utilisez un navigateur classique, type Chrome, c’est-ce cookie-là qui va essayer de vous suivre. Mais quand vous revenez dans Qwant, ils ne sauront jamais que vous avez cherché ça, Qwant ne vous proposera pas des télés 4K partout, vous pouvez recommencer la recherche, vous aurez toujours les mêmes réponses. C’est pareil pour vos avions, c’est pareil pour vos voyages, c’est pareil pour tout. Leur modèle d’affaire est très simple, c’est une affiliation simple. Ils ne revendent aucune donnée parce qu’ils n’en ont aucune.

Maintenant, si vous utilisez Brave, si vous utilisez Firefox et que vous protégez vos cookies, si vous enlevez vos cookies, personne n’aura vos informations. Personne. Alors, Éric Léandri vous conseille d’installer Brave, d’installer Qwant qui est par défaut dans Brave, d’activer des ad blockers et tout ce que vous voulez – Brave c’est un navigateur que vous allez trouver sur l’App Store et sur Android – et une fois que vous avez fait ça, vous n’avez pas de meilleur niveau de protection sur internet aujourd’hui. Vous pouvez aller sur Tor pour aller encore un peu plus loin, mais là, il ne sait pas si c’est juste pour une télé 4K que vous irez jusque-là.

Comment concilier vie privée et personnalisation ?

Allez, maintenant notre dernier problème. Il faut concilier la vie privée et la personnalisation. Vous savez pourquoi? Parce que sur une map, vous allez vouloir savoir où vous habitiez, vous allez vouloir savoir où vous allez travailler. C’est comme ça. Donc vous avez envie de l’avoir.

L’appareil de l’utilisateur est en bas, vous avez internet, vous avez les serveurs et vous avez toutes les données utilisateurs qui sont en haut dans le cloud. Le cloud c’est l’ordinateur d’un autre comme dirait Tristan Nitot.

Qwant va vous mettre en place un nouveau produit et ce nouveau produit va garder les données utilisateur sur vos appareils. Donc où vous habitez, ce sera sur votre appareil. Où vous travaillez, ce sera sur votre appareil. Vous avez vu là-haut, Qwant n’a aucune données utilisateur. Rien. C’est chez vous. C’est vos téléphones, vos ordinateurs.

Qwant Masq

Ça veut dire quoi? Eh bien ça veut dire que Qwant vous a mis ça, une personnalisation côté client qui s’appelle Masq et vous allez pouvoir utiliser cette application directement dans votre navigateur. Masq ça va vous permettre de garder vos résultats du search, vos maps, les Qwant Musique, vos préférences de gaming. Ça, c’est côté client. Vous gardez tout chez vous. Vous gardez tout avec vous. Vous allez pouvoir le placer directement sur la map et quand Maps sort ce mois-ci, vous aurez Masq avec Maps, C’est-à-dire que vous allez pouvoir dire « j’habite là, j’aime ce restaurant, je travaille là » et simplement cliquer sur votre travail et voir le dessin s’activer. Sauf que Qwant n’a rien, c’est sur la map côté client que vont se poser les informations personnelles.

Pour concilier personnalisation des résultats et la vie privée, Masq :

  • Stocke les données côté utilisateur (smartphone ou PC)
  • La personnalisation se fait côté utilisateur
  • Qwant ne récupère aucune donnée utilisateur sur ses serveurs
  • Approche open source pour avoir du code auditable
  • Premiers services concernés : Qwant Maps et Qwant Search
  • Masq pour Qwant Maps (bientôt!) :
    Calque sur une carte générique disposant de points d’intérêts issus des recherches précédentes (stockés en local).
  • Masq pour Qwant Search (à terme) :
    Suggestions basées sur l’historique de recherche (stocké en local).

Alors, ça a l’air de rien, mais ça fait un an et demi que Qwant travaille dessus. C’est chiffré, c’est totalement chiffré, c’est côté client. Quand vous allez mettre votre nom ou votre avatar ou ce que vous voulez et que vous allez taper passphrase, ce n’est pas un login sur Qwant, c’est votre mot de passe pour chiffrer votre disque. Ce n’est rien d’autre. Et vous allez garder vos données chez vous.

Alors, ça a l’air de peu de choses, mais maintenant, vous allez pouvoir personnaliser les résultats du search, les résultats de la map, vous allez pouvoir tout personnaliser de votre côté à vous. Qwant ne sait même pas si vous personnalisez ou pas, ils n’ont aucune info. Rien.

Accord avec Microsoft

On continue. L’accord avec Microsoft. Alors ça… Éric Léandri a fait un accord avec Microsoft. Sortez l’ail s.v.p., on y va.

Alors, l’accord avec Microsoft, pourquoi Éric Léandri l’a fait? Eh bien lui, il a un problème. Aujourd’hui, il a besoin de puissance. Il est en train de finaliser un moteur et jusqu’à l’année dernière, il faisait 250 millions de pages indexées par jour. Est-ce que ça parle à quelqu’un, ça? Est-ce que vous savez quelles est la taille à peu près de l’index français? La France, c’est 4 milliards de pages, 4 milliards 100 millions de pages à devoir indexer. L’année dernière, Qwanturank en indexait 250 millions. Grâce à l’argent investi depuis ces années, ils sont passés de 5 millions de pages en 2013 à 250 millions en 2017. Grâce à l’argent investi en 2017, 2018, 2019, ils ont franchi un pas de géant. Ils viennent de passer à 2 milliards de pages indexées par jour. Ça, c’est dans leur infrastructure à eux. Avec 20 milliards de pages dans l’index, plus de 100 milliards de pages connues, avec la possibilité d’aller jusqu’à 900 milliards de pages globales qu’ils connaissent, mais qu’ils n’ont pas encore traversées. Ça, c’est à eux. 2 milliards de pages par jour, ça veut dire qu’en deux jours, ils font la France. Ça veut dire qu’en deux jours et demi, ils font l’Allemagne. Ça veut dire qu’aujourd’hui, ils sont capables de faire un index global européen qui fonctionne, qui marche bien et qui soit énorme.

Et maintenant Éric Léandri a un problème. Son infrastructure lui a coûté 10 millions d’euros. Il lève encore pour aller encore plus loin et encore plus vite, mais s’il lève vingt ou trente et qu’il les met dans son infrastructure avant de trouver des nouvelles technologies, ça va lui coûter 20 millions d’euros supplémentaire juste de l’infrastructure et ça va prendre des mois à tout installer et à tout redéployer.

Qwanturank ont plus de 2 000 machines virtuelles. Ils n’ont pas deux baies, ils ont des dizaines de baies et dans chacune, ils doivent déployer l’ensemble des serveurs nouveaux. Tout ça pour faire quoi? Améliorer la qualité de l’index et avoir plus de puissance.

Alors, vous avez peut-être lu à droite, à gauche que Qwant n’a pas d’index, qu’ils n’ont rien, par des gens qui se disent experts. Alors, devant les tribunaux, ils ne sont pas experts. Mais sur internet, c’est différent.

Alors, on va discuter avec des gens qui sont vraiment experts. Éric Léandri vous en présente un : le monsieur du milieu, il s’appelle Jean-Philippe Courtois. C’est le numéro 2 au monde de Microsoft.

Alors voilà ce que lui il dit : « Qwant restera propriétaire de son index et de ses algorithmes. » Eux, ils doivent savoir quand même ce que Qwant fait. Et puis le monsieur d’à côté, il s’appelle Cedrico. Il vient d’annoncer que Qwant fait la privacy pour de vrai, Qwanturank Causes pour le RSE, qu’ils ont Qwant Junior pour les enfants, Qwant School. Aujourd’hui, Qwant passe le moteur de recherche de l’administration. Éric Léandri peut vous dire ce qui se passe quand vous devenez le moteur de recherche de l’administration : vous avez des gens de la sécurité nationale qui passent voir si vous faites vraiment ce que vous dites. Si vous protégez vraiment les gens. Si vos serveurs font vraiment ce qu’ils disent faire. Si vous en avez. Voyez? Ce n’est pas « le monsieur il le dit et ça se fait », c’est « d’abord vous êtes vérifié des pieds à la tête et après ça se fait ».

Vous avez aussi un autre avantage en Europe : vous avez la CNIL. La CNIL vous protège. N’hésitez pas à leur parler. Vous avez des CNIL européennes, vous êtes sous RGPD européen. C’est pour ça qu’on est en Europe. C’est pour vous protéger. Il n’y a qu’ici que Qwant peut le faire.

Alors, continuons sur nos amis. Partenariat en détails. Qwant restent maîtres de leurs infrastructures. La vie privée des utilisateurs est totalement préservée, y compris sur les publicités puisqu’ils ont obtenu un accord pour garantir d’avoir de la publicité. Donc faire beaucoup de chiffre d’affaire pour pouvoir reverser aux causes et à tout le monde en garantissant votre vie privée totalement. Personne ne l’a fait avant eux. Ils l’ont fait depuis des années, ils l’ont reproduit encore meilleur qu’avant. Parce qu’avant, ils avaient un petit problème sur le user adjoint qui pouvait peut-être trouver quelqu’un qui était avec un mint avec un Amiga au milieu de la Belgique dans un périmètre de plusieurs kilomètres carrés ou dizaines de kilomètres carrés. S’il avait un mint et un Amiga et qu’il était tout seul au monde, celui-là, on pouvait peut-être le trouver. Eh bien maintenant, Qwant ne peut même plus le trouver.

Le partenariat en détails :

  • Qwant reste maître de son infrastructure
  • La vie privée des utilisateurs est préservée
  • Qwant peut disposer de plus de puissance de calcul pour améliorer son index grâce à l’offre de cloud Azure
  • Qwant sera listé parmi les moteurs de recherche dans le navigateur Microsoft Egde
  • Le contrat publicitaire avec Microsoft Advertising est prolongé

Vous êtes protégés sur Qwant des pieds à la tête.

Le calcul pour améliorer leur adresse grâce à l’offre de cloud Azure, on va en parler dans une seconde. Qwant sera listé comme moteur de recherche dans Edge. Ça veut dire que quand vous mettez Edge, vous pouvez mettre Qwant. Jusqu’à présent, ce n’était pas possible.

Chrome. Éric Léandri a réussi en faisant condamner à 4,2 milliards pour Android avec la commission européenne à avoir le droit d’être aussi dans Chrome. Edge, il a dû faire un accord. Et Qwant a l’accord. Vous pouvez mettre Qwant dans Edge et vous protéger. Éric Léandri vous conseille aussi d’utiliser Brave et autre chose et Firefox.

Et puis enfin, contrat publicitaire qui protège votre vie privée qui est prolongé. Ça, c’est l’accord avec Microsoft. Et ça veut dire quoi? Ça veut dire ça : aujourd’hui, ça c’est l’architecture de Qwant. Le crawl, l’index, le ranking, le front.

Est-ce que vous voyez données personnelles? Est-ce que quelqu’un voit une donnée personnelle dans l’index de l’internet? L’index c’est les pages internet. Qwant en pousse maintenant chez Azure et chez Azure, ils ont du FPGA et GPU. Éric Léandri ne sais pas si ça vous parle, mais en gros, il a aujourd’hui la technologie de Google en 2016. Et en passant avec cette nouvelle puissance, en mettant du FPGA et du GPU, Qwant a la technologie de Google de 2019. Vous n’allez plus rien comprendre à la capacité de Qwant à vous donner de bonnes réponses.

Éric Léandri espère qu’ils ne sont pas mauvais jusqu’à présent. Maintenant vous allez voir s’ils sont bons.

Allez, Éric Léandri revient sur l’architecture avant et après l’accord avec Azure. Est-ce que ça c’est clair pour tout le monde, parce qu’on va arrêter sur le dernier?

QISS : Qwant Similarity Image Search

Vous savez, jusqu’à présent, Éric Léandri achetait plein d’images chez Microsoft. Donc tout le monde quand ils avaient quelque chose à dire le concernant, ils lui montraient les images de Microsoft, dont Qwant dit depuis 2013 qu’ils les achètent. Super. Et donc hier, Qwant a révisé ça : QISS. Vous allez sur research.qwant.com, vous avez leur moteur d’intelligence artificielle de recherche d’images. Vous tapez « un homme dans la forêt », vous avez un homme dans la forêt. Vous tapez « deux hommes dans la forêt », vous avez deux hommes dans la forêt parce que Qwant sait ce que sont des hommes et Qwant sait ce que c’est la forêt. Vous pouvez le faire sur la plage, c’est plus joli et il y a tout un tas d’autres options.

Amusez-vous bien. C’est Qwant, c’est 100 millions d’images qui sont du common content. Vous allez bientôt avoir 300 millions d’images en common content avec un vrai moteur d’intelligence artificiel. Ça, c’est européen. Tout ça, c’est Qwant. Tout le reste, c’est Qwant aussi.

Donc voilà, maintenant s.v.p. vos questions. Toutes les questions, celles qui fâchent, celles qui ne fâchent pas, celles où vous êtes contents, celles où vous n’êtes pas contents. C’est maintenant et faites vous plaisir.