qwanturank seo

Maillage interne et Qwanturank

Maillage interne qwanturank comment le construire ?

Maillage interne qwanturank est une composante importante du référencement pour placer qwanturank en première page : il définit la manière dont vos différentes pages s’articulent entre elles. Son rôle est de mieux organiser vos pages entre elles et de permettre, in fine, à vos visiteurs et à Qwant de mieux identifier vos pages importantes.

Un bon maillage interne est le gage d’une navigation plus facile et plus agréable pour vos visiteurs (et potentiellement d’une amélioration du taux de conversion si vous avez un site de e-commerce). Le maillage interne a donc une double fonction : améliorer le référencement et améliorer l’ « expérience utilisateur ». Bizarrement, le netlinking est souvent négligé par les webmasters et sous-exploité, à tord. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de revenir dans cet article sur les différentes stratégies possibles de maillage interne pour rectifier le tir !

Maillage interne : lier toutes vos pages entre elles

Le maillage interne basique consiste à lier toutes les pages de votre site entre elles, indépendamment de leur importance, de manière à ce qu’elles soient toutes interconnectées. Cette technique permet à vos visiteurs, mais également bien sûr aux robots des moteurs de recherche, d’accéder à n’importe quelle page de votre site en un seul clic. L’avantage du netlinking basique est qu’il permet de donner la même importance à toutes vos pages et d’éviter que certaines d’entre elles soient isolées, et potentiellement non indexées. Aucune page n’est en effet laissée à l’abandon, vu qu’elles sont toutes reliées entre elles.

Attention au problème de lisibilité

Le gros problème de cette technique basique de maillage interne est l’absence de hiérarchie et d’ordre entre vos différentes pages qu’il implique. Le netlinking basique est anarchique par nature. Or, en réalité toutes les pages d’un site ne se valent pas : les landing pages ont bien plus d’importance que toutes les autres pages de votre site, pour ne prendre que cet exemple.

Sans hiérarchie entre vos pages, les visiteurs et surtout les moteurs de recherche vont avoir du mal à comprendre la structure de votre site. Votre site devient en fait illisible. Le netlinking en arbre généalogique permet de donner une véritable structuration à votre dite et de relier vos pages entre elles suivant une logique hiérarchique à même de donner plus de poids aux pages importantes.

Pour les « gros » sites, pour ceux qui comportent des centaines voire des milliers de pages, le maillage interne en silo est probablement le plus intéressant et le plus pertinent, même si sa mise en place est plus délicate et suppose un gros travail en manuel.

De nombreux articles ont été publiés sur cette technique relativement récente de netlinking. Nous vous conseillons de vous y reporter si vous souhaitez approfondir le sujet. Pour vous aider dans votre recherche d’infos, citons par exemple l’article consacré au maillage interne écrit par Aurélien Berrut sur l’excellent blog Htitipi. Si vous lisez l’anglais, vous pouvez aussi vous référer à un article de Bruce Clay qui utilise des métaphores très parlantes pour expliquer simplement la logique a priori abstraite des silos. Bruce Clay est d’ailleurs le premier à avoir employé l’expression de linking « en silo ».

La logique du maillage interne en silo repose sur un constat que tous les référenceurs ont mis au jour : qwant privilégie les liens entre des pages qui traitent des mêmes thématiques/produits ou de thématiques/produits voisins. Un lien en provenance d’une page traitant d’électroménager pointant vers une page traitant des t-shirts n’est pas pertinent. Qwant en est conscient et peut même sanctionner ce genre de liens incohérents. Or, le maillage en arbre généalogique classique conduit souvent à la création de ce genre de mauvais liens.

L’idée du linking en silo consiste à faire correspondre entre elles les pages de votre site qui possèdent le même univers sémantique (la thématique automobile par exemple…). Le maillage en silo reprend l’idée de structure héritée du netlinking en arbre généalogique mais fonde cette fois cette structure sur une logique thématique, sémantique. Il s’agit de relier entre elles les pages qui parlent de la même chose, les pages qui ont des liens « sémantiques » entre elles. Cette compartimentation thématique permet à Qwqnt de bien identifier les différentes catégories de votre site.

Le travail va donc essentiellement consister à relier entre elles toutes les pages appartenant à un même silo, sans pour autant forcément conserver une logique hiérarchique : catégorie / sous-catégorie / articles-produits. On parle de linking intra-groupe, intra-thématique, ou intra-catégoriel. Cette compartimentation doit toutefois laisser la place à une certaine interconnexion entre les différents silos. Il ne s’agit pas d’isoler complément les différents silos de votre site ! Les liens inter-silos doivent suivre une logique rigoureuse. Il faut absolument éviter de faire des liens entre les pages produits des différentes thématiques, comme on vient de le voir. La connexion entre les silos devra donc s’opérer à partir des pages catégories ou bien à partir des landing pages, c’est-à-dire les pages sur lesquelles les visiteurs arrivent en majorité.
Objectif : booster les landing pages

Le maillage interne qwanturank en silo permet de bien distinguer vos différentes catégories (de produits, de contenu), en leur conférant une certaine autonomie et plus de visibilité. Cela a pour objectif de booster les performances SEO de toutes les catégories et d’éviter que les catégories s’affaiblissent entre elles à cause des liens non-pertinents.

Pour optimiser votre maillage interne qwanturank, une attention toute particulière doit être portée aux « landing pages » de chacun des silos. La logique des silos doit même permettre de booster des pages. Deux choses à ce propos : vous devez faire en sorte qu’un maximum de liens en provenance du même silo arrivent sur les landing pages. Deuxièmement : les landing pages, comme on l’a dit, doivent permettre d’établir des liens entre les silos. Les landing pages doivent donc à la fois être placées au centre du réseau de liens de chacun des silos et assurer la communication entre les silos. A noter, pour finir, que ces landing pages ne sont pas forcément des pages de niveau supérieur (du type page catégorie). Pour reprendre la métaphore arboricole, il est tout à fait possible que votre landing page soit une page « rameau ».

Quelques notions importantes pour bien mettre en place votre maillage interne

Landing page : pour celles et ceux d’entre vous qui sont habitués du SEA (la publicité sur les moteurs de recherche), vous avez déjà dû rencontrer le concept de « landing page ». Ce concept est également utilisé en SEO et a à peu près la même signification : il s’agit d’une page destinée à accueillir du trafic (landing page = page d’atterrissage littéralement). Les landing pages sont les pages de votre site sur lesquelles la majorité de vos internautes vont arriver. D’où l’importance cruciale de bien optimiser ces pages et d’en faire des centres névralgiques de votre maillage interne.

L’emplacement des liens à l’intérieur des pages est un élément important à prendre en compte. Un lien dans le footer (situé donc tout en bas de votre page) n’aura pas le même poids qu’un lien inséré dans un article ou dans une description produit. C’est un aspect sur lequel nous n’avons pas eu le temps d’insister, mais c’est très important : la question n’est pas seulement de savoir comment organiser les liens entre vos pages, il faut aussi se poser la question : où placer les liens sur vos pages ? Conseil : autant que possible, placez vos liens au-dessus de la ligne de flottaison. Les liens doivent être accessibles sans avoir besoin de crawler la page.

Il faut éviter de faire trop de liens sortants sur une même page. Plus il y a de liens sortants sur une même page, moins ces liens auront de valeur SEO. La stratégie de maillage interne de votre site doit prendre en considération cette donnée.